Le site du lycée Pierre de Coubertin à Calais
Vous êtes ici : Accueil » Vie du lycée » Culture » Goncourt des Lycéens : 5120 pages à dévorer en sept semaines (...)

Goncourt des Lycéens : 5120 pages à dévorer en sept semaines !

D 11 octobre 2011     H 21:01     A I.Rembotte     C 0 messages


Le 15 septembre, Madame Anne Mortier, directrice de la communication à la Fnac de Lille, a livré les huit premiers titres disponibles, chacun en huit exemplaires, de la sélection Goncourt. Ce jour-là, on a donc reçu

Limonov d’Emmanuel Carrère,
Du Domaine des murmures de Carole Martinez,
Des vies d’oiseaux de Véronique Ovaldé,
Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan,
Retour à Killybegs de Sorj Chalandon,
La belle amour humaine de Lyonel Trouillot,
Le système Victoria d’Eric Reinhardt,
Les souvenirs de Foenkinos.

Le 29 septembre, la deuxième série de romans nous a été livrée :

L’art français de la guerre d’Alexis Jenni,
Tout, tout de suite de Morgan Sportès,
Monsieur le commandant de Romain Slocombe,
Un sujet français d’Ali Magoudi,
Dans un avion pour Caracas de Charles Dantzig,
Rom@ de Stéphane Adeguy,
Jayne Mansfield de Simon Libérati.

Depuis deux semaines, les quinze titres de la première sélection Goncourt, la seule qui concerne les lycéens, sont donc tous à notre disposition (la deuxième sélection a été publiée le 4 octobre et une troisième suivra fin octobre) et ce sont 5120 pages que les élèves de T L ont à découvrir et dévorer.

Chaque semaine, les publient des articles critiques sur la plate-forme du Goncourt accessible à cette adresse :
http://www.goncourt-des-lyceens-2011.ac-rennes.fr/spip.php?rubrique11

Ce jeudi 13 octobre, ils se rendront à Lille pour y rencontrer Charles Dantzig à la Fnac. Puis, le vendredi 21 octobre, ils passeront l’après-midi à la gare St Sauveur en compagnie de quatre classes Goncourt rattachées au Nord, celles des lycées de Bruxelles, Londres, Amiens et Douai, et de neuf écrivains dont ils auront dû achever les oeuvres : Adeguy, Carrère, Chalandon, Foenkinos, Magoudi, Ovaldé, Libérati, Slocombe et Sportès.

Le 3 novembre, après avoir consacré leurs vacances aux dernières lectures, il leur faudra sélectionner trois titres qu’un élève de la classe ira défendre à Metz, en délibération régionale le 4 novembre.

En sept semaines, ils auront lu quinze titres d’une sélection globalement très satisfaisante qu’ils feront découvrir à tous lors d’un café littéraire qui se tiendra fin novembre.

Portfolio

  • image004