Le site du lycée Pierre de Coubertin à Calais
Vous êtes ici : Accueil » Elèves » Post-Bac : Témoignages » La formidable Section Européenne de Coubertin

La formidable Section Européenne de Coubertin

D 11 mai 2007     H 16:20     A     C 0 messages


Coubertin, cinq ans déjà que j’ai quitté ce lycée, mais quels souvenirs ! Et quel bagage acquis pour ma vie professionnelle, en particulier l’anglais, grâce à la section européenne emmenée par des professeurs volontaires et dynamiques !

En quelques mots, voici mon histoire : j’ai obtenu mon bac S en 2002, avec une mention bien, et un trophée plus précieux encore : l’IGCSE.

Aujourd’hui, je suis en école d’ingénieur spécialisée dans la papeterie, l’imprimerie et la transformation des papiers et cartons (l’EFPG à Grenoble, excellente école également, que je vous recommande si vous souhaitez vous spécialiser dans un domaine peu commun).

J’ai pu effectuer une partie de ma formation par apprentissage, au sein d’une entreprise qui imprime les boîtes de vos céréales que vous dégustez tous les matins. Et devinez quel a été mon atout le plus convaincant face aux recruteurs ? La petite, mais ô combien efficace, mention « IGCSE Cambridge » sur mon CV. L’entreprise dans laquelle je travaille appartient, comme de nombreuses entreprises à l’heure actuelle, à un grand groupe européen (36 filiales réparties un peu partout en Europe, une seule en France !). L’anglais est donc impératif pour la communication (parfois quotidienne) avec des homologues allemands, anglais, espagnols..., ce qui en fait un critère majeur de recrutement.

C’est donc un formidable atout que de détenir un diplôme tel que l’IGCSE, reconnu par les entreprises. D’ailleurs, cette tendance se généralise, et il est devenu obligatoire depuis l’an dernier d’obtenir un minimum vital en anglais (750 points au TOEIC) pour décrocher son diplôme d’ingénieur. Avec une bonne formation comme à Coubertin, ça ne pose pas de problème, mais pour ceux qui n’ont pas eu cette chance, leur diplôme est suspendu tant qu’ils n’ont pas passé la barre des 750 points.

Je vous donne cette info parce qu’il vaut mieux être au courant au lycée, plutôt que de galérer en école d’ingénieur, en essayant de rattraper sept ans d’anglais en quelques mois !

Voilà, j’espère que ce témoignage vous fera prendre conscience que l’anglais est aujourd’hui capital, même en filière scientifique. Il ne vous reste plus qu’à foncer dans les cours de Mesdames Baur, Cichy, Irola et Leroy, c’est un bagage qui vous servira toute votre vie !

Je profite de ce message pour adresser un énorme MERCI aux professeurs de la section européenne. Merci pour votre dynamisme, votre dévouement et votre ténacité, toujours avec le sourire of course ! I take my hat off to you !

Coubertin peut se vanter d’avoir une des meilleures sections européennes qui soit, bravo !

Louise Calais - TS4, année 2002
lcalais AT wanadoo.fr (pour ceux qui souhaitent des infos suite à ce témoignage)