Le site du lycée Pierre de Coubertin à Calais
Vous êtes ici : Accueil » Vie du lycée » CDI » Vendredi 18 mai : 250 élèves du lycée au théâtre de Calais

Vendredi 18 mai : 250 élèves du lycée au théâtre de Calais

Des lycéens de 9 classes vont assister au spectacle Mémoires d’un mineur Marocain dans les houillères du Nord-Pas-de-Calais

D 11 mai 2007     H 09:14     A A.Liber     C 0 messages


Vendredi 18 mai, de 15h30 à 17h15, de nombreux élèves de seconde et de première, accompagnés de leurs professeurs, vont pouvoir assister à cette création du Théâtre Populaire de la Gayolle, grâce, notamment, à la Ligue de l’ Enseignement, organisatrice du projet, dans le cadre de l’ opération " Culture et Citoyenneté au lycée", soutenue par le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais.

Ce spectacle s’ inscrit dans le projet sur le racisme et les discriminations mis en place cette année et auquel ont participé de nombreux élèves, notamment la classe de 1ère ES, encadrée par Mme Dumont-Fourmanoir, professeur d’ histoire-géographie et Melle Liber, professeur-documentaliste.

Le spectacle, écrit et réalisé par Josette Breton, met en scène les aventures d’ Ali, jeune Marocain recruté comme mineur de fond à Noyelles Sous Lens, à 3000 kilomètres de son village natal.

« Son histoire nous est contée, avec réalisme et humour, depuis son recrutement au Maroc, en passant par son installation dans la cité minière, entre solidarité et rejet de l’ autre sans oublier les luttes dans le contexte de fermetures des puits et la réalité de sa vie aujourd’hui.
Raconter cette histoire, c’est aussi lutter contre les discriminations, faire évoluer les représentations, notamment celles qui se fondent sur les préjugés et la méconnaissance de l’ immigration et de son histoire, c’est aussi favoriser la transmission intergénérationnelle. »

Le spectacle sera suivi d’un débat avec les comédiens.

Quelques réactions sur le spectacle d’ élèves de 1ère ES, qui ont travaillé toute l’année sur le projet " immigration, discrimination, racisme,...et si on en parlait ?" :

Loïc Leclère, 1ES

" J’ai trouvé le spectacle intéressant ; en particulier la touche d’ humour présente tout au long de ce spectacle, portant sur un sujet pourtant assez grave, ainsi que le jeu des acteurs, en particulier celui des comédiens interprêtant les rôles du mineur français et de sa femme Mauricette."

Laura Cadet, 1ES

"J’ai beaucoup aimé la pièce dans la mesure où le sujet abordé (l’ immigration / l’ exclusion ) touche de plein fouet la société dans laquelle nous vivons. J’ai apprécié l’utilisation de l’ ironie, dans ce spectacle, qui permet de mieux comprendre la situation vécue par ces "immigrants". En revanche, j’ ai eu quelques difficultés à comprendre le "ch"ti"."

Mathilde Cailliau, 1ES

"C’était une pièce intéressante et instructive, qui était adaptée aux élèves. Les accents des comédiens rendaient les scènes encore plus réalistes. J’ai apprécié les jeux de scène qui mettaient en avant les différences culturelles. J’ai aimé l’ aspect " solidarité", également, entre les mineurs et leurs familles. Dommage qu’à certains moments, les acteurs parlaient trop vite ; on avait des difficultés à comprendre le ch’ti."

Fanny Deronne

" C’était un beau spectacle. Le débat, après le spectacle était très instructif. On a pu mieux comprendre l’ objectif de la pièce grâce à la mise en scène. Les acteurs jouaient bien leur rôle ; ils se "fondaient" parfaitement dans leur personnage. La langue arabe, parfois utilisée était bien comprise, grâce à la mise en scène. Le patois employé reflétait bien notre région. Un regret : je trouve que les comédiens n’ont pas assez insisté sur les discriminations dont ont été victimes les mineurs marocains...".