Le site du lycée Pierre de Coubertin à Calais
Vous êtes ici : Accueil » Elèves » Post-Bac : Témoignages » Classe préparatoire par Adrien

Classe préparatoire par Adrien

D 11 avril 2007     H 21:09     A     C 1 messages


Bonjour,
je réponds avec plaisir à votre appel.

L’an dernier j’étais en Terminale S spé Math, j’ai obtenu mon bac avec mention très bien, et aujourd’hui je poursuis mes études en classe préparatoire aux grandes écoles au lycée Saint Louis à Paris. L’an dernier je ne savais vraiment pas dans quelle voie m’orienter, j’aimais les sciences de manière générale, mais je ne savais pas choisir entre des écoles d’ingénieurs ou même médecine. J’ai donc choisi de faire une prépa scientifique option PCSI car c’était le seul moyen de ne me fermer aucune porte, de continuer dans un domaine qui me plaisait et de me laisser encore 2 ans pour trouver ma voie. Aujourd’hui je viens de terminer mon second trimestre et je ne regrette en rien ce choix.

Mes cours sont essentiellement Maths, Physique et Chimie, mais j’ai aussi 2h de Français, d’Anglais et de Sport par semaine. Les cours sont vraiment passionnants et bien plus poussés que l’an dernier, on va au fond des choses dans chaque matière. De ce point de vue, je conseille cette orientation à tous ceux qui aiment les sciences et qui ont envie d’aller plus loin par rapport aux cours de terminale. On découvre plein de choses et leurs utilités dans la vie de tous les jours (en particulier en physique).

Sinon, à propos de quantité de travail, il faut savoir que le rythme est totalement différent ; tout d’abord au lycée, les cours s’enchaînent à toute allure, finies les pauses entre les cours, en 3 heures de maths on peut par exemple gratter au moins 10 copies doubles, au début c’est dur dur de suivre mais on s’y habitue. Puis quand rentre chez soi, il faut encore bosser (ce qui a été la véritable différence pour moi entre cette année et l’an dernier). Il faut en général encore bosser jusqu’au moins 23h ou minuit (quand on n’a pas accumulé du retard...). Bref ce nouveau rythme de travail est très fatiguant, mais ça en vaut la peine ! Il faut être motivé.

Autrement, je conseille à ceux qui se dirigent eux aussi vers une prépa (scientifique ou non) de ne négliger aucun cours, car c’est justement grâce au français et à l’anglais qu’on peut dépasser un élève très fort en Math mais qui ne travaille pas ces deux matières. Aux concours que l’on passe en deuxième année, ces 2 matières ont souvent un coefficient aussi élevé que celui des Maths. Je vous conseille également de conserver chaque semaine un horaire pour faire du sport ou une autre activité pour vous détendre, c’est très important pour tenir le rythme.

J’espère que ce témoignage aidera des élèves qui, comme moi il y a un an, ne savent pas trop à quoi s’attendre. Si vous avez des questions au sujet des classes préparatoires, n’hésitez pas à me les poser !
Bonne chance pour la suite !

1 Messages

  • Cher Adrien,

    Merci de ta contribution et d’avoir profité de tes "vacances" parisiennes pour te rappeler à nos bons souvenirs.

    Tes enseignants et moi-même serions ravis d’avoir tes relevés de notes. Nous savons bien entendu qu’elles ne peuvent être aussi brillantes que celles que tu as obtenues au lycée et au bac. Mais, ajoutées à celles que j’ai obtenues de mes collègues proviseurs de l’académie ainsi que celles de Chloé C, dont je connais le proviseur parisien, elles nous permettront d’ajuster le tir pour les élèves qui vous succèdent à Coubertin.

    Je suis certain que tu donnes une bonne image du lycée et c’est notre meilleure récompense.