Le site du lycée Pierre de Coubertin à Calais
Vous êtes ici : Accueil » Elèves » Post-Bac : Témoignages » Choisir le Droit, par Etienne, ex TS2, et Jeremy ex TES1 en (...)

Choisir le Droit, par Etienne, ex TS2, et Jeremy ex TES1 en 2006

D 11 mars 2007     H 09:40     A     C 1 messages


Premier témoignage d’Etienne

Bonjour,

Etant ancien élève, j’aurais apprécié ce genre de sujet lors de mon année de Terminale. J’ai obtenu mon Bac S en 2006 avec la mention Bien mais ne savais toujours pas où me lancer à cette période de fin d’année scolaire. Je m’étais inscrit partout sans savoir où aller. J’ai finalement choisi le Droit. Beaucoup de questions se posaient à moi et je vais essayer d’y répondre aujourd’hui pour les terminales.

- Peut-on aller en droit après un Bac S ?

Bien sûr, sans problème. Le bac S reste général et traite de tout. Après ce diplôme, le Droit est un des secteurs où les S réussissent.

- Dans quelles matières faut-il avoir des " facilités ", des avantages ?

Bien évidemment, cette année j’ai oublié tout ce que j’ai pu apprendre en Maths ou en SVT, c’est-à-dire rien du tout (je plaisante et fais un clin d’oeil à Mr Devos qui remporte la palme de popularité chez les anciens S 2 spécialité physique-chimie). En droit, il est préférable d’avoir un bon niveau en Histoire, de s’intéresser à l’actualité et d’avoir quelques légères connaissances en latin (pas besoin de connaître l’œuvre de Tite-Live par cœur : D). Mais comme cette filière est sans rapport avec aucune matière étudiée au Lycée, je dirai que tout le monde y arrive neuf, de même pour Science Politique. Mais le plus peut être fait par rapport aux autres élèves si l’on a suivi la section Européenne. Et là, je vais peut-être faire lèche-bottes mais je pense sincèrement que cette section apporte un bagage énorme par rapport aux autres ! Les professeurs Mme Baur, Mme Irola, Mme Leroy et Mme Louguet sont d’un investissement précieux, incomparable à toute autre section européenne des autres Lycées !! Pendant 3 ans on travaille et voyage de façon à accumuler le vocabulaire et les connaissances qu’aucune autre terminale ne peut se vanter d’apporter. Je tire mon chapeau à ces professeurs-là qui, avec le recul, contribuent à ma réelle fierté d’avoir choisi Coubertin.

J’espère avoir élucidé quelques-unes de vos questions et vous laisse mon adresse e-mail créée pour l’occasion : lemarseillais5@hotmail.fr

Je passe le bonjour à tous les professeurs que j’ai eu l’année dernière et plus particulièrement aux profs d’anglais préalablement cités, à M. Devos, à M. Delcroix et à Mme Rembotte que j’ai eu en 1ère.

Leclercq Etienne (ancien TS-2 spé physique chimie)

Deuxième témoignage : Jérémy

Bonjour à tous. Jérémy A, ancien élève de Terminale ES1 au lycée Coubertin.

Actuellement, je suis en première année de licence de droit à l’université St Louis I de Boulogne Sur Mer. C’est vraiment une formation à conseiller à tous, ou tout au moins à ceux qui n’ont pas peur du travail. Tout d’abord, présentons les matières qui y sont étudiées. Comme il l’a été dit par Alexandre dans son article très intéressant, le cursus se découpe en semestres et chaque semestre se compose de plusieurs unités d’enseignements. Au premier semestre, vous allez étudier du Droit Constitutionnel, qui, comme son nom l’indique, se rapporte aux constitutions, aux formes de l’Etat, enfin à l’Etat et son fonctionnement. Ensuite, vous aurez du Droit civil, dans lequel, au premier semestre, vous étudierez le droit de la famille. C’est très intéressant car vous apprenez les différentes conditions pour se marier, divorcer, se pacser, mais aussi la création de liens de filiation, ou autre. Vous allez également avoir une Introduction historique au droit, tout sera réétudié depuis le début, donc il ne faut pas avoir peur de ça. Voilà pour l’unité d’enseignement 1 du premier semestre. Pour l’unité 2, vous aurez de l’anglais juridique, c’est très intéressant car vous étudiez quelques notions du droit anglais, en anglais, avec une prof très sympathique. Dans cette même unité se trouve la gestion. C’est plutôt une initiation à la gestion de l’entreprise, assez intéressant également. Et enfin dans cette unité, vous trouverez les Relations Internationales.

Personnellement, malgré un nom pas très attirant, j’ai beaucoup aimé, vous étudierez entre autres le conflit israélo-palestinien, le génocide du Rwanda, mais aussi des institutions internationales comme l’ONU et bien d’autres choses. Voilà donc pour l’unité 2. Enfin, dans la troisième unité, une seule matière, qui est l’Introduction Générale au Droit. C’est une matière générale comme son nom l’indique. Dans celle-ci vous étudierez entre autre les différentes sources du droit français, la coutume, la jurisprudence, l’application de la loi dans le temps et dans l’espace, et bien d’autres notions intéressantes. Pour ce qui est de l’obtention ou non du semestre, et donc des crédits. Vous devez avoir la moyenne dans chaque unité d’enseignement afin de valider cette dernière. Si vous ne l’avez pas au premier semestre, pas de panique, vous pouvez toujours compenser avec le second semestre. Prenons un exemple : Vous obtenez 8 à l’UE1 au premier semestre, vous avez 12 à l’UE1 au second semestre, c’est validé !

Ensuite, au second semestre, la plupart des matières étudiées changent. Pour le Droit Constitutionnel, il reste, mais ce second semestre sera consacré à l’étude de la Constitution du 4 octobre 1958. Le droit civil sera l’étude du droit des personnes et du droit des biens, et dans cette unité 1, disparition de l’introduction historique au droit, mais apparition de la science politique. La science politique c’est assez délicat au départ, mais c’est possible à surmonter. Voilà donc pour l’UE1 Ensuite l’UE2 du second semestre se compose de l’informatique (traitement de texte), l’anglais juridique. Et, vous devez choisir une option entre Sciences économiques, Espagnol juridique, Allemand juridique. Voilà donc se qui compose l’UE2. L’UE 2 se compose quant à elle de l’Histoire politique et sociale, l’étude commencera aux environs de la période révolutionnaire. Vous trouvez également dans cette unité les Institutions Judiciaires Administratives et Internationales. C’est une matière super passionnante.

Voilà donc pour ce qui est de la présentation des matières. Pour ce qui de l’organisation, vous avez des cours en amphithéâtre et des Travaux Dirigés. Il faut absolument faire attention de ne pas tomber dans le piège de la vie étudiante. En effet, certains étudiants préfèrent la cafétéria aux cours d’amphithéâtres non obligatoire mais pourtant grandement utiles. Quant aux TD, ils sont obligatoires, et doivent être préparés. C’est la qu’Apparaît la "difficulté". En effet, au premier semestre vous avez 3 TD par semaine à préparer, ce qui correspond à 3 dissertations ou commentaires d’arrêt, par semaine. Au second semestre, plus que 2 TD, donc 2 dissertations mais d’autres exercices à côté. Chaque semaine vous recevrez donc une plaquette de TD pour chaque TD, allant d’une vingtaine à une cinquantaine de pages, à lire. A priori, ça peut effrayer, mais c’est très intéressant, et ça entrera très rapidement dans votre mode de vie. Pour ce qui est des profs, ce sont de bons profs, nous avons tout de même des profs avocats et d’autres discrets quant à leur formation. Les TD sont encadrés au premier semestre par des étudiants en doctorat, au second par d’autres personnes comme des avocats ou autres. Pour la situation géographique de la faculté, elle se situe à Boulogne Sur Mer dans le quartier St Louis, à à peine 3 minutes à pied de la gare Boulogne-Tintelleries, ce qui vous permettra de rentrer à Calais tous les jours si vous le souhaitez. Pour conclure, c’est vraiment une formation à conseiller à tous les passionnés du monde juridique, mais aussi politique, économique, les fervents de l’actualité. C’est une formation très complète, demandant pas mal de travail, mais très intéressante.

1 Messages

  • Merci de votre prompte réaction à notre appel et de vos témoignages. Lors des quelques soirées de détente que vous laisseront vos études, n’hésitez pas à inciter vos anciens camarades inscrits dans d’autres formations à témoigner, à la fois de leurs nouveaux parcours, mais aussi des petits ou grands problèmes matériels ou administratifs qu’il faut surmonter.

    Bon travail et bonne réussite à vous !