Le site du lycée Pierre de Coubertin à Calais
Vous êtes ici : Accueil » Pédagogie » EPS » PROJET DE CYCLE AU SAUT DE CHEVAL

PROJET DE CYCLE AU SAUT DE CHEVAL

Définition de l’activité - Problèmes fondamentaux - Visées éducatives - Sécurité - Caractéristiques globales des élèves de terminale - Ressources sollicitées - Compétences attendues - Situation de référence.

D 27 janvier 2006     H 11:12     A L.Rathuy     C 0 messages


DÉFINITION DE L’ACTIVITÉ :

Le saut de cheval est un agrè gymnique avec lequel les gymnastes entrent en relation dans le but de produire des formes corporelles dynamiques, équilibrées et esthétiques par un enchaînement d’actions afin d’être vues et jugées, en référence à un code.


PROBLEMES FONDAMENTAUX :

Les élèves se trouvent confronter à 3 problèmes fondamentaux essentiels qu’ils doivent résoudre :

-1 : Gérer la lutte contre la pesanteur et le contrôle énergétique et émotionnel du pilotage du corps dans les différentes actions : sauter - voltiger (tenir une posture-tourner-se renverser) - se réceptionner.

-2 : Adapter son projet (niveau A-B-C-D des différents sauts) à ses potentialités du moment.

-3 : Prévoir et mettre en oeuvre la sécurité de l’exécution : gérer le couple risque/sécurité dans des situations de plus en plus aériennes.


VISÉES ÉDUCATIVES :

L’activité Saut de Cheval va permettre de développer chez les élèves le sens de la SÉCURITÉ par l’aménagement d’un milieu sécuritaire (sécurité passive) et par l’aide et/ou la parade (sécurité active) ; de l’AUTONOMIE dans le choix de son projet d’action par rapport à ses ressources et de la RESPONSABILITÉ par le prise en charge de différents rôles (aide, pareur, gymnaste, juge).


SÉCURITÉ :

Le Saut de Cheval est plutôt considéré comme une "activité à risques". Son aspect sécuritaire est nécessaire et indispensable pour assurer la garantie du respect de l’intégrité physique et morale des élèves. Voici une liste non exhaustive de règles de sécurité à prendre en considération :
- 1 : Prévenir les risques de blessure par un échauffement musculaire, articulaire et cardio-respiratoire préalable.
- 2 : Interdire aux élèves de porter des bijoux.
- 3 : Pratiquer la gymnastique pieds nus.
- 4 : Assurer la sécurité passive par un aménagement sécuritaire du milieu.
- 5 : Développer chez les élèves le sens de la sécurité active par l’apprentissage des aides et/ou des parades aux agrés.
- 6 : Organiser l’espace et le temps de travail par la gestion de l’ordre de passage aux différents sauts.
- 7 : Instaurer une communication et une confiance entre le gymnaste et le pareur.


CARACTERISTIQUES GLOBALES DES ELEVES DE TERMINALE :

Les élèves de terminale se situent en général à un niveau plus ou moins débrouillé dont voici leurs principales caractéristiques :

Leur intention oscille entre deux sens de l’action qui s’opposent :
- Celui qui a une appréhension de la voltige : entre le plaisir et la crainte.
- Celui qui se lance sans maîtriser ses actions et son énergie : fait confiance aux parades pour rattraper ses erreurs.

- 1 : Au niveau de la liaison course / impulsion : Il piétine à l’approche du tremplin et/ou du mini-trampoline avec le regard dirigé vers la zone d’impulsion. Il ne sait pas prendre des marques précises, étalonner sa course d’élan.

- 2 : Au niveau de l’impulsion : Il effectue un pré-appel trop haut et/ou trop long, ce qui procure un écrasement sur le tremplin et/ou le mini-trampoline. Il n’utilise pas ou très peu ses segments libres avec un regard qui se dirige alors vers le cheval (tête mal orientée).

- 3 : Au niveau du premier envol : Il manque d’alignement pieds / bassin / épaules avec une tenue de jambes partielle. Il assure ses actions sans amplitude avec un premier envol court et peu élevé.

- 4 : Au niveau de la phase d’appui sur l’agrè : Pour le saut par renversement (lune), il a une appréhension du vide arrière : « peur » d’accéder à la verticale. Il se situe entre le plaisir et la crainte. Il agit en réaction avec un manque de répulsion des épaules et des bras.

- 5 : Au niveau du deuxième envol : Il assure ses actions et sa tenue du corps sans amplitude avec un second envol court et peu élevé.

- 6 : Au niveau de la réception : Sa réception est proche du cheval, souvent désaxée et mal équilibrée avec des chutes sur l’avant et/ou sur les côtés. Peu d’amortissement des jambes à l’arrivée sur les tapis (jambes raides).


RESSOURCES SOLLICITÉES :

Afin de transformer ce comportement initial des élèves de terminale, il convient de solliciter ces « 5 types de ressources » dans le cadre d’une formation équilibrée :

- 1 : Au niveau affectif et relationnel : Contrôler ses émotions dans des situations inhabituelles. Engager l’élève dans un « habitus » de sécurité pour toute situation de vie courante.

- 2 : Au niveau bio-informationnel : Se centrer sur les informations proprioceptives et kinesthésiques (verticalité, bassin placé, tenue de jambes). Prendre des repères visuels vers l’avant et sur les mains.

- 3 : Au niveau bio-mécanique : Coordination intra et inter-segmentaire train inférieur / train supérieur. Régulation du déséquilibre en cours d’élaboration. Association de différentes actions (courir-sauter).

- 4 : Au niveau énergétique : Souplesse, résistance sur les épaules et les bras et puissance anaérobie alactique (explosivité) à développer. Mobilisation musculaire active au niveau de la ceinture scapulaire.

- 5 : Au niveau cognitif : Comprendre et maîtriser les effets des mouvements projetés (adéquation élan / énergie / temps / espace). Compréhension bio-mécanique de l’élément. Effort de mémorisation de l’enchaînement des actions.


COMPÉTENCES ATTENDUES AU SAUT DE CHEVAL :

Cliquez sur la vignette correspondante au format PDF ci-dessous.


SITUATION DE REFERENCE :

Ibidem que précédemment.

Nota Bene : Pour de plus amples informations, vous pouvez vous connectez sur le site EPS de l’académie de Dijon qui symbolise les différentes étapes de l’apprentissage du saut de cheval Cliquez-ici. Le site EPS de l’académie de Créteil décompose l’apprentissage du saut de lune dans un cycle de gymnastique Cliquez-ici.Le site EPS de l’académie de Toulouse propose, quant à lui, des situations d’apprentissage en fonction de thèmes appropriés Cliquez-ici.